EMAIL US AT ajan@jesuits.africa
CALL US NOW (+254-20) 3884 528
DONATE TO OUR CAUSES

Ma visite au Service Yezu Mwiza (SYM)

Par Ismael Matambura, SJ., 1er juillet 2021

Depuis que j’ai commencé mon travail comme Directeur du Réseau AJAN il y a près de 7 mois, c’est aujourd’hui que j’effectue ma première visite sur 21 membres du réseau à cause des défis de voyage dû à la COVID-19. Le voyage devenant possible au Burundi, ce mois de juin du 27 au 30 juin 2021, j’ai pu effectuer une visite au Service Yesu Mwiza, un des grands centres du Réseau Jésuite Africain contre le SIDA (AJAN).

Avant tout, je voudrai remercier Dieu sans lequel cette visite ne serait pas réalisée. Ma gratitude au Père Nkeshimana Vedaste et à ses collaborateurs pour l’accueil me réservé au SYM.

Cette année 2021, la Compagnie de Jésus célèbre est en plein célébration de l’année Ignatienne, càd 500ans de la conversion de St Ignace de Loyola. Tous les jésuites sont mobilisés comme un seul homme autour du thème « voir toute chose en Christ ». Chaque jésuite, individuellement et communautairement, est appelé à réfléchir sur sa vie et son travail et, aider par le Christ, y porter un nouveau regard, un regard de conversion. Depuis l’année 2019 la compagnie s’est fixé quatre préférences apostoliques pour orienter son action les dix prochaines années. Il s’agit de (1) montrer le chemin vers Dieu, (2) de Marcher avec les vulnérables et ce dont la dignité est violée, (3) de cheminer avec les jeunes pour construire un futur rempli d’espérance et enfin (4) soigner la planète, notre maison commune.

Ce que j’ai vu et entendu.

Le SYM est sur ce chemin de transformation de l’homme écrasé par les réalités de la vie et les maladies telles que le SIDA, La tuberculose, la lèpre, le paludisme, etc. depuis 13 ans. Son travail fait beaucoup de biens à la société burundaise de Bujumbura, Bujumbura rurale et des Provinces rurales dans sa diversité selon les âges. Il va de l’enfant non encore né (PTME) au vieux en passant par les bébés et les jeunes. Il offre un service de santé complet ou holistique à ses bénéficiaires en s’inspirant du Christ compatissant et bon paster comme son nom (Yezu Mwiza) le suggère. Il est dans la prévention, la prise en charge et l’autonomisation socio-économique car il est convaincu que le travail, la production, l’auto prise en charge ennoblit l’homme.  SYM est motivé par son slogan « pour un peuple qui veut vivre » et sa vision d’« un peuple qui épanoui jouissant du bienêtre physique, mental, psychologique et social au niveau de toutes les couches de la société burundaise. »

Le SYM a compris que l’homme (être humain) doit être mis au centre de son action pour lui redonner la vie quelle que soit sa situation on sa condition de vie. Il est sur terrain au service des vulnérables avec environ 70 collaborateurs chacun y apportant sa compétence. Chaque matin tous les membres du personnel se retrouvent pour une prière communautaire dirigée par un membre désigné. Cette prière les arme tous et chacun des énergies spirituelle, émotionnelle et morale pour affronter les défis de la journée. C’est une manière d’offrir tout à Dieu, maitre de tout. « Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain ; si le Seigneur ne garde la maison, en vain veillent les gardes » nous rappelle le Psaume 26.

Le SYM ne travaille pas en vase clos. Il collabore avec d’autres partenaires divers dont l’Etat burundais car il croit qu’ensemble on est fort.

Ce que je ressens.

Le travail du SYM au Burundi donne de l’espoir, donne courage et donne la joie. L’union faite la force dit-on. J’ai visité un des points de distribution (PODI) où j’ai vu une équipe de trois personne qui a commencé par la vente des avocats et de leur bénéfice ils ont acheté un porcelet et à ce jour il en a trois. Leur joie devant ce succès et les soins et l’accompagnement de SYM m’a beaucoup consolé. SYM a commencé en 1018 avec un personnel de 13 membres. À ce jour, il a environ 70 et touche plus de 30600 personnes dont près de 130 adolescents séropositifs.

Un membre de staff a exprimé sa joie « j’éprouve une grande joie lorsque j’accompagne des mamans séropositives enceinte jusqu’à l’accouchement des bébés séronégatifs. En voyant leur joie et consolation ça me met en confiance et me réconforte énormément. Ma joie s’accentue quand elle vienne me voir accompagné de ces enfants. J’oublie même les difficultés que nous avons traversées ensemble ». Ce témoignage et beaucoup d’autres témoignages émouvant que j’ai reçu me consolent et m’encouragent.

Je demanderai demander à ceux qui le peuvent de se joindre à nous, de supporter AJAN pour continuer à transformer notre monde surtout les plus défavorisés de notre société et les jeunes.

Mes encouragements à tous les membres du personnel du SYM pour la foi et la confiance placées en cette œuvre de la Compagnie de Jésus au Burundi. Que Dieu fasse grandir davantage en eux l’amour, la compassion et la persévérance.

« Tous ensemble pour la vie digne et le Bienêtre »

 

 

Leave a reply

Your email address will not be published.

NEWSLETTER SIGN-UP

Sign up now to get email updates on the current happenings at AJAN Africa.

en_USEnglish