ENVOYEZ-NOUS UN E-MAIL À ajan@jesuits.africa
APPELEZ-NOUS MAINTENANT (+254-20) 3884 528
DONATE TO OUR CAUSES

Message spécial du président de la Conférence jésuite d'Afrique et de Madagascar à l'occasion du 20e anniversaire d'AJAN

Dans son message à la communauté AJAN lors du 20e anniversaire d'AJAN qui a eu lieu au Service Yesu Mwiza au Burundi, le 5 juin 2022. Le président de la Conférence jésuite d'Afrique et de Madagascar (JCAM) Agbonkhianmeghe E. Orobator SJ a dit ceci« Vingt ans, c'est long dans la vie d'une personne ou d'une organisation. C'est le temps qu'il a fallu au Réseau Jésuite Africain contre le SIDA (AJAN) pour atteindre cette étape historique en tant que ministère de compassion et de soins, de justice et de solidarité avec toutes les femmes, hommes et enfants infectés et affectés par le VIH/SIDA dans le monde. Le cœur joyeux, nous rendons grâce à Dieu qui nous a conduits jusqu'ici sur ce chemin de la vie.

Agbonkhianmeghe E. Orobator SJ, Président de la Conférence des Jésuites d'Afrique et de Madagascar (JCAM) 

AJAN a été fondée pour servir de plate-forme de collaboration et de mise en réseau dans la lutte contre le VIH/SIDA. Aujourd'hui, alors que nous célébrons son 20e anniversaire, nous rendons grâce pour les remarquables succès et réalisations d'AJAN dans le domaine de l'éducation, de la sensibilisation et de la prévention ; recherche, plaidoyer et justice; soins, accompagnement et promotion de la dignité des personnes vivant avec ou touchées par le VIH/SIDA. On le sait, le contexte actuel n'est plus celui d'il y a deux décennies. Le paysage du VIH/sida s'est transformé. Dans l'esprit de nombreuses personnes, la lutte contre le sida est terminée ; Le SIDA est désormais simplement une maladie chronique et n'est plus une menace mondiale pour la santé publique. Pourtant, nous savons que le VIH/sida est toujours parmi nous, surtout en Afrique. Les statistiques sont toujours alarmantes; ils montrent que le VIH continue d'être un problème majeur de santé publique mondiale. La grande majorité des personnes infectées et affectées vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. En plus de porter le fardeau de cette maladie, de nombreuses personnes vivent avec des comorbidités et divers facteurs aggravants. Aujourd'hui, le VIH/SIDA a de nombreux visages, notamment la pauvreté, des systèmes et des infrastructures de santé médiocres, la faim, la stigmatisation, la discrimination et l'accès limité aux traitements.

Rév. Pr. Ismael Matambura, directeur, African Jesuits AIDS Network (AJAN) cadeaux Agbonkhianmeghe E. Orobator SJ, Le président de la Conférence jésuite d'Afrique et de Madagascar (JCAM)

Where are we going as AJAN? The vision of AJAN lays out a clear path to the future. This vision commits AJAN to empower individuals, families and communities and together to work towards a healthy, HIV/AIDS-free society for fullness of life (John 10:10). This is a vision of life, compassion, human dignity, care for the whole person, Magis and accountability, that we share with our collaborators, partners and beneficiaries. The vision of AJAN is derived from the vision of Jesus Christ for the reign of God. The mission of AJAN is a participation in the mission of Christ to bring God’s mercy, justice and compassion to the afflicted, the vulnerable, the suffering, the excluded, the oppressed, so that they may live in the freedom and dignity of the children of God.

We are proud of what AJAN has achieved over the last twenty years. I can say with certainty and confidence that AJAN has a promising future as an apostolic work of the Society of Jesus in Africa and Madagascar. As we look to the future, we seek to do better – not just to do more – even when our resources are limited. We will seek to improve what AJAN is good at, we will build on its strengths and consolidate its success in promoting and providing facilitation, capacity building, networking, advocacy, research and resource mobilization.

En cette occasion historique, au nom des supérieurs majeurs d'Afrique et de Madagascar, je voudrais remercier le directeur fondateur d'AJAN, le Cardinal Michael Czerny SJ, son successeur, le P. Patern Mombe SJ, et le directeur sortant, le P. Elphege Quenum SJ, pour leur travail acharné, leur diligence et leur engagement à diriger AJAN depuis ses années de fondation jusqu'à sa maturité. De même, je suis reconnaissant à tous les jésuites et collaborateurs qui ont servi à divers moments et à divers titres pour faire avancer la mission d'AJAN. De même, je voudrais remercier les directeurs et le personnel des centres AJAN en Afrique et à Madagascar qui sont représentés ici aujourd'hui.

À nos amis et partenaires en mission, bienfaiteurs, bailleurs de fonds et donateurs, grâce à la générosité et à la gentillesse exceptionnelles desquelles AJAN a réussi à remplir sa mission en tant que ministère de compassion et d'attention, je dis « Merci ! Que Dieu vous bénisse!" Nous attendons avec impatience de nombreuses années de collaboration et de partenariat fructueux dans la mission. Permettez-moi de conclure avec une dernière pensée. AJAN est inspiré par une vision d'œuvrer pour une société saine et sans VIH/SIDA. Une société sans VIH/SIDA devrait également impliquer la fin d'AJAN ou, au moins, une transformation radicale et innovante de sa mission de soins et de compassion. Ce sera, je crois, la tâche des 20 prochaines années. Alors que nous commençons le prochain chapitre de ce voyage, que Dieu regarde favorablement cette entreprise pour la plus grande gloire de Dieu et le service de tous les enfants de Dieu. Amen!"

Dennis Owuoche

Chargée de communication et de recherche, AJAN

Ismael Matambura

VIEW ALL POSTS

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir des mises à jour par e-mail sur les événements en cours à AJAN Afrique.

fr_FRFrançais