ENVOYEZ-NOUS UN E-MAIL À ajan@jesuits.africa
APPELEZ-NOUS MAINTENANT (+254-20) 3884 528
DONATE TO OUR CAUSES

L’AMOUR ET LE SERVICE PAR-DESSUS TOUT

Réflexions du Jeudi Saint - par Mme Masy Alinoro, responsable du programme Santé et Famille au Centre Arrupe Madagascar

Aujourd’hui, c’est le début du tridium de Pâques. Ce qui me vient d’abord à l’esprit, c’est le dernier repas de Jésus avec ses disciples et le lavement de ses pieds. Jésus, au cœur de cette célébration, est aussi au cœur de l’action comme nous le dit l’Evangile de saint Jean. À travers cet Évangile, l’amour et le service sont particulièrement mis en évidence. Il serait difficile d’imaginer que dans des circonstances complexes qui exigent de l’endurance et de la patience, on puisse toujours montrer cet amour inconditionnel et en même temps être au service des autres. En effet, ce récit de l’Évangile nous révèle les quelques qualités de Jésus, à savoir : Un serviteur Jésus qui est « Maître » comme ses disciples le lui rappellent dans cet évangile. L’action du lavement des pieds est un exemple concret de ce qui est dit dans saint Luc 14, 11 « car celui qui se lève sera abaissé et celui qui descend sera haut ». On peut imaginer que Jésus se prépare à la grande mission que Dieu lui a confiée. Il endurera la souffrance, l’humiliation, l’abandon, etc. Mais avant de se rendre, il a pris le temps de prendre soin des siens qu’il aimait tant que l’Évangile le dit. Jésus, homme de dialogue. La conversation qu’il a eue avec Simon Pierre fait aussi partie de cette préparation à sa disparition physique, comme nous le dit l’Évangile. Nous pouvons voir l’embarras de Simon Pierre quand Jésus s’est approché de lui pour se laver les pieds. Tout en l’appelant Maître, Pierre veut remettre Jésus à sa place, qui ne doit pas être rabaissée comme Il le fait. Mais nous pouvons être rassurés par la réponse calme et rassurante de Jésus, disant que « plus tard, tu comprendras ! » En ces termes, l’embarras de Pierre se transforme en joie et en motivation qui l’encourage davantage à poursuivre le dialogue. Jésus, une personne qui aime. La première phrase de l’Évangile nous parle de l’amour de Jésus pour son peuple et qu’il l’a aimé avec un amour infini. Cet amour n’est pas seulement symbolique, mais il conduit aussi à l’action et au service comme déjà mentionné dans ce texte. Les actes d’amour cités dans ce bref passage ne sont que les préambules des jours à venir, où nous verrons un Jésus courageux et confiant « qu’il est sorti de Dieu, et qu’il va à Dieu ». En cette période d’anxiété et de stress, en particulier liée à nos diverses préoccupations quotidiennes, serons-nous capables d’habiter ce courage et cette confiance en Dieu ? Notre situation actuelle de propagation du covid 19 nous met dans une situation déroutante; beaucoup d’entre nous restent imperturalés et dans l’impasse face aux diverses difficultés que cela implique. Que l’exemple du « Modèle Jésus » nous pousse à aller au-delà de tout cela : être au service des autres, partager cet amour infini, avoir le courage d’affronter l’avenir tout en nous confiant à Dieu notre Père.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir des mises à jour par e-mail sur les événements en cours à AJAN Afrique.

fr_FRFrançais