ENVOYEZ-NOUS UN E-MAIL À ajan@jesuits.africa
APPELEZ-NOUS MAINTENANT (+254-20) 3884 528
FAITES UN DON A NOS CAUSES

Le webinaire sur les questions soulevées par les adolescents, les jeunes et le VIH, les défis et les leçons apprises sur les mesures proactives pour impliquer les jeunes sur les questions d'infection à VIH, de santé sexuelle et reproductive et de violence sexiste

Le WEBINAIRE SAA/OMS AFRO ADOLESCENTS, JEUNES ET VIH qui s'est tenu le 22 septembre a inspiré les jeunes et ceux qui travaillent avec les jeunes, y compris tous les centres affiliés au réseau jésuites africains contre le sida (AJAN), à sortir de leur zone de confort et à essayer de nouveaux rôles en engageant les jeunes à parler du VIH et à parvenir à un consensus sur les principaux problèmes affectant les adolescents et les jeunes, y compris les obstacles aux services de santé sexuelle et reproductive (SSR) et les éléments fondamentaux qui placent les jeunes dans toutes leurs diversités, au centre de la riposte au VIH en le contexte de la COVID-19.

Selon le rapport des données 2021 de l'ONUSIDA, il y a 4000 nouvelles infections à VIH (adultes et enfants) chaque jour en 2020. Ce qui montre que la courbe des infections est ascendante avec 60% en Afrique subsaharienne ; 10 % concernent des enfants de moins de 15 ans, 90 % des adultes de 15 ans et plus, dont : 51 % des femmes, 31 % des jeunes (15-24 ans) et 20 % des jeunes femmes ( 15–24).

Le webinaire a donné l'occasion de partager et de réfléchir davantage sur certains des problèmes et défis qui contribuent à une forte infection à VIH chez les jeunes et les adolescents en Afrique, notamment le bien-être psychosocial ; la divulgation du statut VIH, la stigmatisation, le traitement et la santé liés aux défis dans les écoles et dans la communauté au sens large ; défis financiers; la violence domestique ; les problèmes de santé sexuelle et reproductive ; la planification familiale, le manque d'accès aux médicaments antirétroviraux et au dépistage du VIH ; Soutien psychosocial et politiques gouvernementales.

En collaboration avec des chercheurs et des jeunes d'Afrique avec une présentation liminaire de l'OMS AFRO. représentants. Le webinaire a offert un aperçu du rapport ONUSIDA 2021 et le point de vue des jeunes sur la situation actuelle de l'infection à VIH, les troubles civils, l'insécurité et la pauvreté étant des facteurs clés dans les pays africains, où la faim ; le manque de nourriture en quantité suffisante affecte les personnes vivant avec le VIH, entraînant des taux de mortalité élevés parmi les personnes infectées et affectées par le VIH.

Dans des cas tels que les mutilations génitales féminines et avec l'augmentation des cas de violence sexuelle et sexiste, l'élimination de ces pratiques nécessite que le gouvernement, la communauté internationale et les donateurs renforcent leur engagement à éliminer les pratiques ci-dessus, par la mobilisation de ressources, la promulgation et le renforcement lois et politiques nationales selon lesquelles le respect du choix des personnes doit être enseigné dès le plus jeune âge et la fin du VIH/sida nécessite non seulement des soins médicaux efficaces pour minimiser la souffrance physique, mais également un soutien social pour aider les personnes touchées à faire face à la maladie mentale.

Faire avancer l'approche multisectorielle et globale et la dynamique socioculturelle est nécessaire lors de la conception et de la mise en œuvre des programmes qui impliquent la jeunesse luttant contre le VIH/SIDA, qui est une priorité du réseau jésuite africain contre le SIDA (AJAN). Depuis sa création en 2002, AJAN est là pour aider les jésuites dans tous les pays africains où il y a des initiatives de lutte contre le SIDA pour répondre efficacement au VIH et au SIDA en réunissant les personnes impliquées dans un groupe de travail. 20 ans plus tard, la discussion se déplace maintenant sur la façon dont nous pouvons fournir aux jeunes les connaissances nécessaires où ils sont formés pour socialiser et parler avec d'autres jeunes, leurs camarades d'âge, en documentant les réussites de différents pays du continent africain.

Alors que le mandat d'AJAN, en plus de plusieurs autres, est de maintenir le VIH et le SIDA à l'ordre du jour des jésuites, de l'Église et du reste de la société, en mettant en œuvre la préférence apostolique universelle (UAP) des jésuites, numéro trois, qui est à savoir "Accompagner les jeunes dans la création d'un avenir plein d'espoir" nous tirons les enseignements du Webinaire sur Adolescents, Jeunes et VIH, que la continuité et la capacité à construire des relations durables avec les Les jeunes sur l'éducation sexuelle sont la clé du succès et cela nécessite d'établir une approche de base, de mettre en place des programmes qui impliquent les jeunes, d'explorer des pratiques durables avec les résidents locaux de la région, est certainement une meilleure façon d'éduquer non seulement les jeunes mais l'ensemble la société en général.

Pour la présentation du webinaire en direct, veuillez visiter : https://www.saafrica.org/pages/who-afro-saa-adolescent-youth-and-hiv-webinar/

De Dennis Owuoche,

Chargé de communication et de recherche AJAN

Ismael Matambura

VIEW ALL POSTS

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir des mises à jour par e-mail sur les événements en cours à AJAN Afrique.

fr_FRFrançais