EMAIL US AT ajan@jesuits.africa
LIGUE AGORA (+254-20) 3884 528
DOE PARA NOSSAS CAUSAS

Signes de réussite : Premiers fruits des arbres dans les efforts de conservation de l’environnement par Jesuit Urumuri Center (JUC), Rwanda.

La promotion de la conservation de l’environnement à travers le projet d’amélioration de l’utilisation des terres a été initiée dans le but principal de planter des arbres pour répondre à la préoccupation du Pape François pour notre “maison commune”, comme il l’a souligné dans son encyclique “Laudato Si”

Le deuxième objectif était de contribuer au programme d’alimentation scolaire pour les enfants vulnérables dans 15 écoles partenaires. L’objectif était que, une fois que les arbres commenceraient à produire des fruits, une partie du produit serait ajoutée aux repas des élèves et une autre partie serait vendue. Les revenus générés par ces fruits serviraient également à payer les repas des élèves dont les parents ont du mal à avoir l’argent pour le programme d’alimentation scolaire.

À la fin de 2022, le Centre avait déjà préparé une pépinière d’arbres fruitiers comprenant de la papaye, de l’orange, du fruit de la passion et de l’avocat. Suite à l’impression du manuel du projet, le JUC a organisé une formation des enseignants qui mettraient en œuvre le programme dans les écoles. La formation d’une semaine s’est déroulée sur les lieux du JUC, après quoi les enseignants ont été renvoyés dans les écoles avec des exemplaires du manuel pour former des clubs environnementaux pour les élèves.”

Suite à cela, le JUC a transporté des arbres fruitiers vers les fermes scolaires et les a plantés avec les membres du club environnemental. Le Centre avait alloué 400 arbres fruitiers pour chaque école. Récemment, le personnel du JUC a rendu visite aux fermes et a été satisfait de constater que, pour la plupart, les arbres poussent bien et certains ont commencé à produire des fruits.

Lors d’une de ces visites, le responsable des programmes du JUC a eu l’occasion de prendre la parole lors d’une réunion de parents. Il a encouragé les parents à soutenir leurs enfants dans l’entretien des arbres fruitiers, car ces arbres fruitiers bénéficieront non seulement aux élèves actuels, mais aussi à leurs frères et sœurs plus jeunes à venir.

Malgré les défis liés aux longues périodes de sécheresse auxquelles les écoles ont été confrontées, beaucoup ont réussi à préserver presque tous leurs arbres. Toutes les écoles ont actuellement des clubs environnementaux actifs, avec une moyenne de 50 membres par club. Deux écoles se sont distinguées aux yeux du personnel du JUC pour avoir pris un excellent soin des arbres. Le Groupe Scolaire Batima Nyinawajambo, dirigé par Sœur Virginie Mukarurinda, a fait face à des périodes de sécheresse prolongées, mais la directrice a tout mis en œuvre pour trouver de l’eau, allant même jusqu’à l’acheter. La deuxième école est l’Institut Scolaire Bumbogo, dirigée par le Père Noël Nsengimana, qui emploie un agronome assurant un excellent système d’irrigation à la ferme scolaire et veillant à obtenir suffisamment de fumier, permettant ainsi aux arbres de prospérer. L’agronome du JUC a même pu récolter et goûter certains des fruits de la passion.

Les réactions des bénéficiaires de ce projet ont été agréables et encourageantes ;

 cela parce que notre région, la province de l’Est, connaît un gros problème de précipitations insuffisantes. La présence de différents arbres dans notre école nous aidera à obtenir de la pluie grâce à la transpiration. En plus de cela, ce projet nous a fourni des arbres qui produisent des fruits pour la consommation de nos enfants, et par conséquent, même du fumier. Le projet soutiendra le programme éducatif gouvernemental, notamment le programme d’alimentation scolaire. Nous sommes vraiment reconnaissants.”

Jean Claude Niyonshuti, 

Menteur, Groupe Scolaire Batima Nyinawajambo

“Je suis l’un des élèves de notre club environnemental chargé d’arroser nos arbres fruitiers et de m’assurer qu’ils poussent bien. Rejoindre le club environnemental m’a fait prendre conscience de l’importance des arbres en général et des moyens de les protéger, tels que l’arrosage, l’apport d’engrais et le désherbage. Le résultat de tout cela est que nous obtenons de l’oxygène à partir des arbres, ce qui est crucial. De plus, nos arbres nous donneront des fruits et protégeront notre terre contre les érosions.”

Egide Niyomwungeri, 

Élève au Groupe Scolaire Batima Nyinawajambo

“Comme vous le savez, le programme d’alimentation scolaire introduit par le gouvernement a été très utile pour maintenir nos enfants énergiques et alertes à l’école. Le projet environnemental ne protège pas seulement l’environnement, mais fournit des fruits très nécessaires pour ajouter aux repas de nos étudiants. Cela mettra certainement fin à la croissance retardée, un défi que nous avons affronté pendant des années.”

-Aurélie Bagwaneza,

Mentor, Groupe Scolaire Janjagiro.

Les prochaines étapes pour le JUC dans ce projet consistent à continuer de visiter les clubs environnementaux tout en discutant avec les membres de l’importance de jouer un rôle dans la conservation de l’environnement, tout en soutenant la croissance réussie des arbres.

Par Henriette Mushimiyimana,

Responsable de la communication au JUC.

Ismael Matambura

VIEW ALL POSTS

INSCRIÇÃO NA NEWSLETTER

Inscreva-se agora para receber atualizações por e-mail sobre os acontecimentos atuais na AJAN África.

pt_PTPortuguês