Le Centre Arrupe Madagascar CA MDG, à travers son programme Pastorale Santé et Famille, a mis en exergue ce thème universel en la journée mondiale de lutte contre le VIH/sida : le 01er décembre 2020. En effet, CA MDG a accueilli en son siège les organisations confessionnelles qui sont dans le domaine de cette lutte pour y montrer leur solidarité ainsi que les responsabilités respectives que ces organisations entament, toujours en faveur de cette lutte.

Les entités organisatrices sont donc composées de 3 organisations dont l’Organisation Non Gouvernementale ONG Madagascar SAVE ou OMASAVE qui a œuvré pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH depuis 2005, afin de contribuer à la réduction de la stigmatisation et la discrimination des PVVIHs et à la diminution du taux de prévalence du VIH. Son objectif spécifique est d’améliorer la participation active et positive des PVVIHs (personnes infectées et affectées) dans leur accompagnement. La 2ème organisation concerne l’Association des Médecins catholiques Malgaches (AMCM) qui a été créée pour atteindre l’objectif global pouvant contribuer à l’amélioration de la santé de la population selon l’esprit de l’évangile grâce aux 6 dispensaires tenus par l’association dans la capitale et région suburbaine d’Antananarivo, et aux formations spécifiques de ses médecins en matière d’IST et de VIH/sida dont la sensibilisation, le counselling, le  dépistage et la prise en charge des PVVIHs. Le CA MDG est la 3ème entité et hôte de cet événement, il a également introduit ses activités de lutte contre le VIH/sida depuis 2005. Les activités notamment entreprises par le Centre étaient accès en faveur et avec les plus démunis, dont les personnes vivant avec le VIH/sida ou ceux qui sont affectés et infectés par ce fléau font parties. Le Centre veut contribuer aux actions menées et sensibilisées par les organisations mondiales d’éradiquer ce fléau d’ici 2030 et continuent de soutenir les cibles afin d’atteindre sa vision de société plus juste, monde plus viable et environnement plus vivable. On a également accueilli la participation du département Santé de l’Eglise Luthérienne SALFA ; l’AFSA qui est une association des femmes samaritaines et l’association Vonona (littéralement qui veut dire « prêt ») qui est une association accompagnant les femmes détenues dans le domaine santé.

Les trois institutions constatent une large communauté de vue et d’implication dans la lutte contre le sida, reconnue par tous comme un fléau des temps modernes, chacune avec sa spécificité. Suite à des liens établis et aux partages de valeurs complémentaires entre les institutions, des échanges ont toujours été effectuées de façon informelle, elles décident de structurer davantage leur collaboration grâce à cette journée de célébration, et parmi l’objectif s’avère l’information aux publics cibles des actions et responsabilités des églises dans la lutte contre le VIH/sida. Au programme le matin : culte œcuménique à l’Eglise Catholique St Jean Baptiste Faravohitra, suivi de l’exposition de toutes les entités présentes. 2 stands de conselling et de dépistages ont été érigés au public, et on a terminé l’après-midi avec la sensibilisation à travers un jeu de radio crochet, véhiculant les messages et les informations nécessaires sur le VIH/sida. Environs 200 personnes étaient présentes sur les lieux dont 50 personnes dépistées.

 

Leave a Reply

This function has been disabled for AJAN.