Le 7 juillet 2020, le Réseau Jésuite Africain de lutte contre le Sida a commencé une série de formations intitulées Community Empowerment during COVID 19 and Beyond (autonomisation des communautés pendant et après la Covid-19). Il s’agit essentiellement d’une formation en ligne pour les membres du réseau, conçue pour aider à renforcer les capacités de connaissance pour faire face à la COVID-19 et aux problèmes similaires qui pourraient surgir à l’avenir en Afrique.
Environ 25 personnes ont bénéficié de la première journée de formation qui a été dispensée par le Dr Paschalia Mbutu, experte en études sur les femmes africaines, et Dominic Syuma, psychologue. Les deux formateurs sont des mobilisateurs communautaires et des conférenciers au Tangaza University College, à Nairobi, au Kenya.
Leur présentation commune a commencé sur une note de ne rien laisser au hasard, puisqu’ils ont entamé une session de présentations détaillées qu’ils ont jugée importante. En plus de se connaître et de faciliter la réunion, les présentations nous permettent d’identifier les “personnes ressources” et de savoir comment nous pouvons nous renforcer mutuellement”, a déclaré le Dr Paschalia Mbutu. “Il est important que lorsque vous abordez une communauté pour un projet, vous compreniez les gardiens”, a déclaré Dominic, tandis que Paschalia a poursuivi en racontant une expérience au cours de laquelle elle a appris l’importance de cette démarche à la dure, puisqu’elle s’est retrouvée toute seule à une réunion sans les membres de la communauté, simplement parce que les habitants de cette région ne répondaient qu’à une certaine dame qu’elle n’avait pas consultée au préalable.
La formation a couvert divers autres aspects tels que le besoin de voir le potentiel des gens, la nécessité de bien comprendre la méthodologie de formation telle que la participation active des autres, la possibilité pour la communauté de s’approprier les discussions mais en utilisant une stratégie, les indicateurs de développement durable de la communauté, et le fait de donner et de recevoir un retour d’information. Le prochain jour de formation est le 10 juillet 2020 à 15h, heure du Kenya.
Dans l’ensemble, le but de la formation est de permettre aux bénéficiaires d’identifier les possibilités “à petite échelle” qui peuvent les soutenir pendant et après cette période de la COVID-19, comme l’indique le titre. Le besoin de formation est né de l’engagement fructueux des membres d’AJAN qui cherchent des moyens appropriés de faire face aux défis du nouveau virus. Des activités de recherche seront également entreprises dans le cadre d’un plan plus large.

Leave a Reply

error: contact communication@ajan.africa for this content