Kate Fletcher, originaire de Pennsylvanie aux États-Unis, a fondé Hekima Place Trust en 2005 dans le but d’aider les orphelins du SIDA au Kenya. Auparavant, elle avait été enseignante, technicienne de laboratoire et administratrice de maison de retraite avant de s’installer au Kenya. Kate est arrivée à Nairobi au Kenya en 2003, où elle est devenue bénévole à temps plein pour soutenir les garçons et les filles, mais elle a rapidement vu les défis uniques et nombreux auxquels les jeunes, en particulier les filles étaient confrontées.

Parmi ces défis, nous avons le trafic d’être humain, les violences sexuelles, les mariages précoces, etc. Il y avait cependant peu des services pour les aider. Ainsi, avec l’aide de sa communauté ecclésiale de Pittsburg composée des donateurs privés et de plusieurs églises catholiques de Pittsburg, elle a réussi à fonder « Hekima Place » qui a démarré avec 10 jeunes filles. À ce jour, Hekima place a soutenu et encadré plus de 90 filles.

Hekima place est une histoire vibrante et joyeuse :  elle offre un logement sûr et sécurisant, une éducation de qualité pour les filles orphelines et vulnérables.

Au début du mois de mars 2021, Mme Margaret Nyawira, la Responsable du programme à Hekima Place a contacté AJAN sur la nécessité de s’entretenir avec les filles de Hekima place et les outiller davantage sur la prévention du VIH, la formation du caractère et la promotion des valeurs selon le programme AHAPPY du réseau AJAN. Le bureau d’AJAN chargé de la formation s’y est penché et après quelques semaines, AJAN était prêt et trois jours étaient réservés à la formation de ces apprenants. Ainsi, une équipe de formateurs d’AJAN composée de Pascalia Sergon, Caleb Mwamisi et Rosemary Thung’u sous la coordination du P. Ismael Matambura, sj  est arrivé à Hekima Place le 24 mars courant pour commencer une formation de trois jours avec les jeunes filles dont l’âge varie entre 10 et 21 ans. Les discussions et échanges furent très participatifs et interactifs. Dans leur créativité, les filles ont joué des drames pour illustrer certains sujets pendant les sessions.

Les sujets abordés comprenaient entre autres : Dieu, Moi et les autres, les Grossesses chez les adolescentes, l’Impact des ISTs sur la vie sociale et professionnelle, le VIH et le SIDA, la drogue et la toxicomanie, la Pression des pairs, la Connaissance de soi et la Prise des décisions muries, etc.

La méthodologie utilisée comprenez les exposées, le jeu des questions et réponses, le travail de groupe, les jeux de rôle, etc. La session s’est clôturée par une séance de guérison et réconciliation avec soi et Dieu dans la satisfaction de tous :formateurs et apprenants. Nous sommes convaincus que ces trois jours de discussion et d’échange sur les questions de la vie, la promotion des valeurs, etc. ont été bénéfiques pour ces jeunes filles au lendemain de leurs vacances en familles. Elles ont quitté Hekima place bien outillées pour affronter les défis de la vie dans leurs milieux respectifs loin de leurs maitresses et éducatrices. Nous leur souhaitons Joyeuse Paques et Bonnes vacances !

Notre gratitude à Mme Marget Nyawira et son équipe de Hekima Place de nous avoir associé à l’éducation de leurs jeunes filles. Il y a un adage qui dit qu’ « éduquer une femme c’est éduquer une Nation ». Hekima place nous a ainsi permis de parmi à l’éducation de la Nation.

 

Leave a Reply

This function has been disabled for AJAN.